Chèque énergie 2019

L’actualité du chèque énergie

NOUVEAUTÉ 2019:

Le chèque énergie sera augmenté de 50 € et bénéficiera à 2,2 millions de foyers supplémentaires, soit une aide pour près de 5,8 millions de ménages.

 

Si vous êtes éligible, vous recevrez automatiquement votre chèque d’ici à fin avril 2019. Vous n’avez aucune démarche à réaliser.

 

Le chèque énergie et vous :

Le montant du chèque est calculé en fonction des revenus et du nombre de personnes vivant au sein de votre foyer. Il varie entre 48 et 227 €.

Le montant moyen, qui était de 150 € en 2018, devrait passer à 200 € en 2019.

Le chèque reçu sera valable un an à partir de sa date d’édition.

Il est nominatif et ne pourra en aucun cas être transféré à un proche.

 

Vous venez de recevoir un chèque énergie et vous vous interrogez :

 

Attention, ce n’est pas un chèque bancaire. Vous ne pouvez pas l’encaisser sur votre compte en banque.

 

Le chèque énergie est, depuis un an, un outil de lutte contre la précarité énergétique.

Il remplace les tarifs sociaux de l’énergie.

Il va vous permettre de régler une facture d’énergie de votre choix (gaz, électricité, fioul, bois…) ou bien, effectuer des travaux de rénovation énergétique.

C’est simple :

  • Il vous suffit de l’envoyer (par tout moyen à votre convenance) ou,
  • Le remettre, à votre fournisseur d’énergie, qui se chargera de se faire régler, ou,
  • Régler directement votre facture en ligne, en vous munissant de votre référence client et de votre numéro de contrat, à l’aide du site du Gouvernement suivant :

https://chequeenergie.gouv.fr/beneficiaire/paiement

Si vous êtes mensualisés, le montant du chèque sera déduit de vos prochaines échéances.

Si vous êtes prélevés, le montant sera déduit de la prochaine facture.

 

Que faire des attestations qui sont jointes ?

Elles vont vous servir à faire valoir vos droits associés au bénéfice du chèque, qui sont :

  • L’exonération des frais de mise en service en cas de déménagement.
  • Le maintien de puissance durant la trêve hivernale.
  • La réduction des frais d’intervention en cas de suspension.
  • L’exonération des frais de rejet de paiement.

Il est recommandé d’en envoyer une à votre fournisseur d’électricité, et l’autre à votre fournisseur de gaz. Si vous avez déjà envoyé votre chèque à l’un d’entre eux, il est inutile de lui renvoyer l’attestation.

Cette démarche peut également s’effectuer en ligne à l’adresse suivante :

Chèque Energie – Attestation en ligne

 

Vous n’avez pas reçu de chèque énergie et vous pensez y avoir droit

Sachez que le chèque énergie est attribué sous conditions de ressources (10700 € pour une personne seule, 16050 pour un couple sans enfant et 19260 € pour un couple avec un enfant).

L’envoi est automatique : il n’y a aucune démarche à accomplir, excepté d’avoir effectué votre dernière déclaration de revenus, même si vous vous savez non imposable.

Votre adresse actuelle doit être celle connue des services fiscaux.

Vous pouvez néanmoins vérifier votre éligibilité sur :

Chèque Energie – Eligibilité

 

Une question ?

Consultez le site du ministère sur www.chequeenergie.gouv.fr

Une difficulté ? :


Contactez notre service ISBF au 06 25 73 52 72 ou au 03 24 58 38 97.

 

Recent Posts
X