La Curatelle

Le juge des tutelles peut prononcer, pour une durée limitée, une curatelle pour toute personne qui, sans être hors d’état d’agir elle-même, a besoin d’être assistée ou contrôlée d’une manière continue, dans les actes importants de la vie civile.

La protection peut porter à la fois sur la personne et sur ses biens, ou sur l’un de ces deux aspects seulement.

La curatelle ne peut être ouverte, que s’il est établi que la sauvegarde de justice n’est pas suffisante.

*La curatelle simple : la personne protégée accomplit seule les actes de gestion courante, mais doit être assistée de son curateur pour tous les actes importants de la vie.

*La curatelle renforcée : il s’agit d’une curatelle simple à laquelle s’ajoute pour le curateur, la mission de percevoir seul les revenus de la personne protégée, de régler ses dépenses auprès des tiers, à partir d’un compte ouvert au nom de l’intéressé. Il dépose l’excédent sur un compte laissé à sa disposition ou le verse entre ses mains.