L’ Intermédiation Locative

Cette activité, qui est régie par une convention signée avec l’ Etat, a pour objectif de favoriser l’accès au logement, dans le parc privé, de personnes et/ou familles en difficultés sociales et financières.

Les publics prioritairement ciblés sont des personnes et des ménages hébergés en hôtels, en hébergement précaire ou en  Centre d’Hébergement et de Réinsertion Sociale.

Les autres publics visés étant les personnes et les familles occupant un logement relevant de « l’habitat indigne », mais aussi les ménages concernés par la prévention des expulsions et ceux reconnus prioritaires au titre du « Droit Au Logement Opposable ».

Si la garantie du paiement du loyer génère au niveau des propriétaires un effet incitatif, l’Intermédiation Locative permet un hébergement, tendant vers la location de droit commun, moins onéreux et beaucoup plus humain. Ce dispositif s’inscrit donc dans une logique d’insertion par le logement et dans la lutte contre l’exclusion.

Le principe de fonctionnement est relativement simple: Dans un premier temps, l’ U.D.A.F. est effectivement locataire du logement et se « positionne » entre le propriétaire et la personne qui a un statut de « sous-locataire ». Au terme d’un accompagnement social et budgétaire individualisé ( le délai de prise en charge est en fonction des problématiques de chaque personne ), nous effectuons un « bail glissant ». L’ U.D.A.F. résilie le bail à son nom au profit de la personne ou de la famille qui devient locataire  de plein droit.

This entry was posted on 9 janvier 2013, in Udaf. Bookmark the permalink.